John Barleycorn must die

by Gaë Bolg

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    Lyrics and unreleased Gaë Bolg photos included !

      €8 EUR  or more

     

1.
04:18
2.
3.
4.
5.
6.
04:30
7.
04:36
8.

about

"John Barleycorn must die" est officiellement le premier album de Gaë Bolg à avoir vu le jour, même si d'autres albums (à ce jour inédits) semblent avoir été enregistrés avant.
Datant de 1999, "John Barleycorn must die" est typique du style Bolg de l'époque : terriblement martial jusqu'à la caricature, outrageusement symphonique dans ses plus sombres recoins, délibérément sur le fil de la parodie (sans que l'on sache vraiment s'il s'agit d'une tranche de lard ou d'un cochon rôti), et d'un néo-médiévalisme foutraque, excessif et rabelaisien, le tout est surmonté d'une touche d'humour surréaliste et déviant qui finalement en pervertit totalement le sens.
Un premier album considéré par beaucoup comme un classique !

credits

released February 1, 2000

Gaë BOLG : Musique, instruments, voix, enregistrement et mixage

Textes : Gaë BOLG (sauf (4)), TRADITIONNEL (4)

Artwork : Ars MAGNA 1118
Photos : Eric ROGER

tags

license

all rights reserved

about

Gaë Bolg Brittany, France

Gaë Bolg est un artiste protéiforme ayant œuvré autant dans la musique classique que dans les formes les plus variées de la musique populaire. Il sévit depuis maintenant plus de 20 ans pour le meilleur et pour le pire !

contact / help

Contact Gaë Bolg

Streaming and
Download help

Track Name: La marche des morts
Le roi est mort, sans héritier
Le roi est mort, sans fils laisser
L'armée des ombres se lève enfin
Pour délivrer le feu sacré
Face au soleil, un fier guerrier
Pointe son arme et crie pitié
Il chante encore la gloire passée
Le roi aimé, l'amour bafoué
Fiers et dressés, prenons nos armes
Défendre enfin nos âmes damnées
Qui sommes-nous donc ? Morts ou vivants ?
De simples parias à crucifier
L'église noire menace encore
De ses hosties, nos libertés !
Ce texte plein d'imbécilité
On va pouvoir le rechanter !
Track Name: Procession nocturne
Une mélodie funèbre
Qui raisonne comme le glas
Hante et hante encore
Le village assoupi
C'est l'heure des morts
Cortège lugubre et froid
Qui martèle le sol
Telle une armée des ombres

Une lueur glacée
Sort de leurs crânes vides
Pour la résurrection
Ils peuvent toujours attendre
Pourquoi tant de haine
Pour quelques sacs d'os
Tant de déchirements vains
Pour des corps sans âmes

Le train de la vie
Finit son voyage
Telle une barque vide
Il attend son heure
Pour les siècles à venir
Il faudra rêver
Rêver d'un monde meilleur
Rêver d’une autre histoire
Track Name: Jean Grain d'Orge doit mourir
I

There were three kings into the east
Three kings both great and high
And they have sworn a solemn oath
John Barleycorn should die

They took a plough and plough’d him down
Put clods upon his head
And they have sworn a solemn oath
John Barleycorn was dead

But the cheerfu’ spring came kindly on
And show’rs began to fall
John Barleycorn got up again
And sore surprised them all

The sultry suns of summer came
And he grew thick and strong
His head weel armed with pointed spears
That no-one should him wrong


II

The sober autumn enter’d mild
When he grew wan and pale
His bending joints and drooping head
Show’d he began to fail

His colour sicken’d more and more
He faded into age
And then his enemies began
To show their deadly rage


They’ve taken a weapon long and sharp
And cut him by the knee
Then tied him fast upon a cart
Like a rogue for forgerie

They laid him down upon his back
And cudgel’d him full sore
They hung him up before the storm
And turned him o’er and o’er


III

They wasted o’er a scorching flame
The marrow of his bones
But a miller us’d him worst of all
For he crushed him between two stones

And they had taken his very heart’s blood
And drunk it round and round
And still the more and more they drank
Their joy did more abound

John Barleycorn was a hero bold
Of noble enterprise
For if you do but taste his blood
‘Twill make your courage rise

‘Twill make a man forget his woe
‘Twill heighten all his joy
‘Twill make a window’s heart to sing
Tho the tear where in her eye
Track Name: Le jeudi saint
Faire dessaler le jarret demi-sel ainsi que la poitrine.
Mettre la viande dans l'eau froide avec thym et laurier.
Faire bouillir 1 heure en écumant souvent.
Pendant ce temps, défaire le chou feuille à feuille
Et le faire blanchir dans l'eau bouillante,
Puis égoutter le tout...

Ajouter à la viande pommes de terre, carottes et navets
Préalablement épluchés, lavés et coupés.
Cuire encore 1 heure,
Ajouter le chou et laisser mijoter 30 minutes.

Voilà, la potée de Gaë Bolg est prête !
Alors à table, et bon appétit ! ...Hum !
Track Name: Bruniquel
Réfugiés sous la croix
Ils prononcent leur sentence
La peine est sévère
Plus encore que leur faute

Le sang doit couler
Pour cette masse grouillante
Assoiffée et baveuse
De désirs refoulés

Sous le clair de lune
Les jouets s’animent,
Ils sont des pantins
Dans les mains des plus grands

Etendant leurs griffes
Comme des serpes tranchantes
Ils tuent, pillent et violent
Au son sec des tambours

C’est le plus beau jour de ma vie
Du rêve en boîte
Adidas et Mickey
Tout en rouge, blanc et noir

Quelle belle comédie
Mes petits dictateurs
Le mondial de demain
Un sourire synthétique.
Track Name: Le gibet
Une mélodie funèbre
Qui raisonne comme le glas
Hante et hante encore
Le village assoupi
C'est l'heure des morts
Cortège lugubre et froid
Qui martèle le sol
Tel une armée des ombres

Une lueur glacée
Sort de leurs crânes vides
Pour la résurrection
Ils peuvent toujours attendre
Pourquoi tant de haine
Pour quelques sacs d'os
Tant de déchirements vains
Pour des corps sans âmes

Le train de la vie
Finit son voyage
Telle une barque vide
Il attend son heure
Pour les siècles à venir
Il faudra rêver
Rêver d'un monde meilleur
De vie d'amour d'espoir
Track Name: Larmes de sang
Ayahahahayahahaha !
Arggggggh ! Grumph !!! A groumph !!!
Aya ! Aaaaaaaaaaaaaargh !!!
Bélélélélé ! Ayaya !!!
Aaaaaaaargh yahaaaaaaaa !!!